Lettres d'information

Choisissez ce que vous souhaitez recevoir :


Merci de renseigner votre adresse de messagerie électronique :

@

Cliquez sur l'image pour la voir en pleine page

2011 2010 2009 2008 2006 2005

Le chantier

La fosse d'isolation sismique du Complexe tokamak : 130 mètres de longueur, 90 mètres de largeur et 17 mètres de profondeur. (Click to view larger version...)
La fosse d'isolation sismique du Complexe tokamak : 130 mètres de longueur, 90 mètres de largeur et 17 mètres de profondeur.
C'est la qualité du substrat rocheux de la plateforme ITER, d'une superficie de 42 hectares, qui a déterminé l'emplacement exact du Complexe tokamak. Cette installation de 400 000 tonnes, dans laquelle les expériences de physique seront réalisées, constitue l'élément central du programme ITER.

Le Complexe tokamak sera niché au cœur de la fosse d'isolation sismique, profonde de 17 mètres, longue de 130 mètres et large de 90. Cet espace a été creusé pour recevoir le radier en béton, les murs de soutènement, et les plots parasismiques qui protégeront les bâtiments et les équipements en cas d'événement sismique.

Les travaux d'excavation ont débuté au mois d'août 2010 ; on a extrait environ 210 000 mètres cubes de terre et de roche pour réaliser la fosse d'isolation sismique. Après avoir creusé le sol sur une profondeur de 17 mètres, les ingénieurs ont réalisé des carottages et des relevés topographiques par radar afin d'établir une carte détaillée du substrat rocheux. Plusieurs petites cavités (« karsts ») ont été détectées et relevées, puis élargies et comblées avec du béton. Les relevés topographiques ont été mis à contribution pour vérifier les hypothèses de conception du Complexe tokamak avant de finaliser la conception de la structure.

Durant la phase finale des travaux de terrassement, il a été nécessaire de « meuler » la roche afin d'obtenir une surface parfaitement plane avant de lancer la construction du radier, des murs de soutènement, du dispositif antisismique du Complexe tokamak, et du radier final « B2 », réalisé entre août 2011 et août 2014.

Le terrassement en chiffres :

  • Durée des travaux de terrassement et investigation du substrat rocheux : 8 mois
  • Profondeur de la fosse d'isolation sismique : 17 mètres
  • Dimensions de la fosse d'isolation sismique : 90 x 130 mètres
  • Volume de terre et de roche déblayé : 210 000 mètres cubes
  • Masse du futur complexe tokamak : 400 000 tonnes (incluant les 23 000 tonnes du tokamak ITER)
  • Hauteur du futur bâtiment du tokamak : 80 mètres (environ 60 mètres au-dessus du niveau du sol)