Lettres d'information

Choisissez ce que vous souhaitez recevoir :

Merci de renseigner votre adresse de messagerie électronique :

@
La Phase d'Assemblage
L'organisation du chantier ITER pour les activités d'assemblage. (Click to view larger version...)
L'organisation du chantier ITER pour les activités d'assemblage.
ITER Organization est chargée de réaliser l'intégration et l'assemblage des éléments livrés sur le site de construction par les sept Membres du programme. Il s'agit d'assembler le million d'éléments de toute taille qui constituent le tokamak, et, parallèlement, d'intégrer les différents unités et systèmes et unités tels que le chauffage à ondes radiofréquence, le cycle du combustible, les systèmes de cryogénie et de vide, le circuit de refroidissement, et l'alimentation électrique.

Des centaines de milliers de tâches, organisées par « lots », ont été minutieusement planifiées. Afin d'assurer la conformité des travaux aux exigences techniques et aux réglementations de sécurité et de sûreté nucléaire, ITER Organization conservera un rôle de surveillance durant toute la phase d'assemblage. Toutefois le travail au quotidien sera effectué par des sous-traitants sélectionnés pour la qualité de leur expertise industrielle, leur expérience et leurs ressources.

Pendant la durée des activités d'assemblage, la plateforme de construction sera divisée en trois zones distinctes : la zone de la machine (fosse du tokamak, Hall d'assemblage, et Bâtiment de nettoyage) ; le Complexe tokamak (à l'exception de la fosse de la machine) ; et les bâtiments auxiliaires (tout le reste de l'installation).

Dans son rôle d'intégrateur global pendant la phase d'assemblage, ITER Organization sera assisté par :

  • Un Assistant à la maîtrise d'ouvrage (Construction Management-as-Agent) : en 2016, le consortium MOMENTUM (Wood, Royaume-Uni ; Assystem, France ; et KEPCO E&C, Corée) a été choisi pour superviser et coordonner les activités d'assemblage du programme ITER (gestion de projet, suivi des contrats de travaux, gestion de configuration, coordination des activités sur site, direction de chantier, etc.)
  • Les sous-traitants travaillant sous les principaux contrats d'assemblage (au nombre de 9) attribués par ITER Organization pour la première phase des travaux. Afin d'assurer la traçabilité et le suivi, les lots de travail (et toute la documentation afférente) seront transmis par ITER Organization au fur et à mesure de l'avancement du chantier ; à partir de ces instructions, les sous-traitant produiront des dossiers détaillés d'exécution.
  • Les sous-traitants travaillant pour les agences domestiques : dans un nombre limité de cas, les accords de fourniture de pièces « en nature » comprennent l'installation des équipements dans la fosse du tokamak (par exemple le cryostat, qui sera installé et soudé directement par des sous-traitants de l'agence domestique indienne).
Pendant la première phase d'assemblage, de mars 2020 à décembre 2024, les équipes se concentreront sur l'assemblage de la structure principale de la machine et des systèmes nécessaires pour la production d'un premier plasma. (Voir Assemblage du Tokamak ITER : Le plus grand Meccano du monde, ci-dessous). A la fin de cette période, le cryostat sera fermé et les systèmes seront testés de manière intégrée. Le premier plasma—au mois de décembre 2025—sera suivi d'une brève campagne expérimentale.

La deuxième phase d'assemblage est prévue de juin 2026 à juin 2028. De manière robotisée, et en empruntant les « portes » placées sur trois niveaux du tokamak, les prestataires installeront les composants qui feront directement face au plasma, tels que les 54 éléments du divertor et les 440 modules de couverture. Une campagne d'expériences mettant en œuvre des plasmas d'hydrogène et d'hélium suivra.

Durant la phase d'arrêt programmé de juin 2030 à septembre 2031 (la troisième phase d'assemblage), l'installation du système d'injection de neutres portera à son maximum la capacité de chauffage externe de la machine. Les sous-traitants installeront également les modules tritigènes expérimentaux. A l'issue de ces travaux, deux années d'expériences à pleine puissance de chauffage sont prévues.

Enfin, la mise en service de la cellule chaude et de l'usine de gestion de tritium pendant la quatrième phase d'assemblage (mars 2034 à mars 2035) permettra au programme ITER d'engager les opérations à pleine puissance au mois de juin 2035.

Click to view the video...
Assemblage du Tokamak ITER : Le plus grand Meccano du monde