Lettres d'information

Choisissez ce que vous souhaitez recevoir :

Merci de renseigner votre adresse de messagerie électronique :

@

Votre adresse email ne sera utilisée que dans le cadre de campagnes d'information ITER Organization auxquelles vous êtes abonné. ITER Organization ne communiquera jamais votre adresse email et autres informations personnelles à quiconque ou dans le cadre d'informations commerciales.

Si vous changez d'avis, il vous est possible de vous désinscrire en cliquant sur le lien 'unsubscribe' visible dans vos emails provenant d'ITER Organization.

Pour plus d'information, veuillez consulter notre Politique de confidentialité.

L'assemblage - en deux mots

ITER Organization est chargée de réaliser l'intégration et l'assemblage des éléments livrés sur le site de construction par les sept Membres du programme. Il s'agit d'assembler le million d'éléments de toute taille qui constituent le tokamak, et, parallèlement, d'intégrer les différents unités et systèmes et unités tels que le chauffage à ondes radiofréquence, le cycle du combustible, les systèmes de cryogénie et de vide, le circuit de refroidissement, et l'alimentation électrique.

Des centaines de milliers de tâches, organisées par « lots », ont été minutieusement planifiées. Dans son rôle d'intégrateur global pendant la phase d'assemblage, ITER Organization sera assisté par : 

Pendant la durée des activités d'assemblage, la plateforme de construction sera divisée en trois zones distinctes : la zone de la machine (fosse du tokamak, Hall d'assemblage, et Bâtiment de nettoyage) ; le Complexe tokamak (à l'exception de la fosse de la machine) ; et les bâtiments auxiliaires (tout le reste de l'installation). 

2020
début
Assemblage Phase I
2024
fermeture
du cryostat
2025
premier
plasma
2026
aimants à
pleine puissance
* Echéancier de référence 2016
Le tokamak ITER sera en grande partie assemblé pendant la première phase d'assemblage. Après avoir installé les équipements qui constituent la machine de base, et en terminant par la fermeture du cryostat, on ajoutera les systèmes industriels nécessaires à une campagne d'expériences scientifiques conséquentes—le divertor, le cycle du combustible, des systèmes de chauffage auxiliaires, et le système d'atténuation des disruptions.

Pendant cette période de tests intégrés, le système magnétique sera amené à son courant et sa rampe de courant plasma nominal, le vide sera créé dans la chambre à vide et le cryostat et des tests d'étanchéité y seront menés, et les systèmes nécessaires à la première campagne de recherche sont mis en état d'activité.

Tests intégrés I

Assemblage phase II

À la fin de la deuxième phase d'assemblage, le tokamak ITER sera équipé d'une couverture et d'un divertor activement refroidis, de ses trois systèmes de chauffage auxiliaires, d'une gamme de diagnostics presqu'au complet, des bobines intérieures, et des premiers modules de couverture tritigènes.

La deuxième phase de tests intégrés sera réservée à la préparation de l'exploitation en deutérium-tritium de la machine. Seront mis en service : le système d'injection de neutres (chauffage), l'usine tritium, les modules de couverture tritigènes, et les systèmes de contrôle/commande et de sécurité.

Tests intégrés II