Enable Recite

Lettres d'information

Choisissez ce que vous souhaitez recevoir :

Merci de renseigner votre adresse de messagerie électronique :

@

Votre adresse email ne sera utilisée que dans le cadre de campagnes d'information ITER Organization auxquelles vous êtes abonné. ITER Organization ne communiquera jamais votre adresse email et autres informations personnelles à quiconque ou dans le cadre d'informations commerciales.

Si vous changez d'avis, il vous est possible de vous désinscrire en cliquant sur le lien 'unsubscribe' visible dans vos emails provenant d'ITER Organization.

Pour plus d'information, veuillez consulter notre Politique de confidentialité.

Cliquez sur l'image pour la voir en pleine page

2021 2020

Le chantier

L'ergonomie du Bâtiment de contrôle a été soigneusement étudiée et planifée. Le résultat ? Un espace ouvert et lumineux. © Enia Architectes, France (Click to view larger version...)
L'ergonomie du Bâtiment de contrôle a été soigneusement étudiée et planifée. Le résultat ? Un espace ouvert et lumineux. © Enia Architectes, France
Le tokamak ITER sera piloté depuis le Bâtiment de contrôle—une structure de trois étages occupant 3 500 m² sur la partie nord de la plateforme ITER. Le bâtiment abritera la salle de contrôle principale, une salle de serveurs informatique, des bureaux et des salles de réunion, des espaces de détente, des espaces ouverts et une galerie panoramique pour les visiteurs.

Le contrôle d'un tokamak est un processus dynamique. Contrairement à des centrales nucléaires, des centrales thermiques ou une usine chimique, qui fonctionnent de manière continue, le tokamak ITER fonctionnera de manière intermittente, avec des décharges de plasma d'une durée de quelques secondes à plusieurs dizaines de minutes. Au terme d'une expérience, les scientifiques discutent des résultats, analysent les premières données expérimentales et décident des paramètres de la décharge suivante. Trois postes de huit heures sont prévus pour maximiser l'exploitation du dispositif unique qu'est ITER.

Le Bâtiment de contrôle constituera l'environnement de travail quotidien des opérateurs, chercheurs et ingénieurs chargés des expériences de physique ou de la gestion courante de l'installation et de ses systèmes. Il a été conçu de manière à créer un environnement favorisant l'attention et la concentration, mais aussi l'interaction entre les équipes et la fluidité de la communication. L'éclairage, les matériaux, l'acoustique, la température, la circulation d'air, le niveau de bruit, la couleur et l'organisation des grands écrans, la disposition des bureaux, le mobilier, et les coins de repos ont tous été étudiés et optimisés dans cette perspective.

La salle de contrôle principale, qui peut accueillir de 60 à 80 personnes, fonctionnera 24 heures par jour, 7 jours par semaine, pour la durée de la vie de l'installation ITER. (Click to view larger version...)
La salle de contrôle principale, qui peut accueillir de 60 à 80 personnes, fonctionnera 24 heures par jour, 7 jours par semaine, pour la durée de la vie de l'installation ITER.
Le résultat, c'est une salle de contrôle principale qui peut accueillir de 60 à 80 personnes—un espace ouvert et lumineux avec des hauts plafonds (7 mètres), de la lumière naturelle, des stations de travail organisées par groupe ou par fonction, des écrans géants, et une galerie vitrée qui permet aux visiteurs de voir le cœur du « centre de commandement » ITER.

La salle de contrôle d'ITER sera organisée comme celles des autres tokamaks, avec une petite équipe de spécialistes responsables de la planification des activités quotidiennes. Le groupe « exploitation de l'installation » (responsable du contrôle et de la surveillance de tous les systèmes auxiliaires du tokamak) établira son « QG » d'un côté de la salle, tandis que le groupe « expérimentation » (responsable de la programmation et de l'analyse des expériences scientifiques d'ITER) sera de l'autre côté. La communication sera constante entre les deux équipes, facilitée par l'absence de cloisons. La machine sera toujours commandée depuis cette salle de contrôle, cependant il est prévu que des équipes extérieures (notamment celles des membres d'ITER) puissent participer régulièrement à distance grâce à des systèmes de communications avancés.

Le personnel accédera au Bâtiment de contrôle depuis une passerelle fermée qui relie le siège de l'Organisation ITER à l'installation scientifique. Une deuxième salle de contrôle est prévue dans un bâtiment construit aux normes antisismiques pour assurer la continuité de la fonction contrôle en toute circonstance.

Le Bâtiment de contrôle en chiffres

  • Emprise au sol: 3 500 m²
  • Nombre de niveaux: 3 (y compris le sous-sol)
  • Dimensions: Hauteur 9 m; Longueur (est/ouest) 48 m; Largeur (nord/sud) 71 m
  • Construction: 2021-2022
  • Travaux: Demathieu Bard Construction pour l'agence européenne Fusion for Energy
  • Capacité: 189 (salle de contrôle + bureaux)
  • Salle de contrôle: 880 m²; hauteur de plafond = 7 metres; capacité d'occupation = 80