Lettres d'information

Choisissez ce que vous souhaitez recevoir :


Merci de renseigner votre adresse de messagerie électronique :

@
Construire ITER

Le chantier

La construction des bâtiments ITER a démarré en 2010. Au cœur de la plateforme, le Complexe tokamak prend forme. Image: EJF Riche, décembre 2017 (Click to view larger version...)
La construction des bâtiments ITER a démarré en 2010. Au cœur de la plateforme, le Complexe tokamak prend forme. Image: EJF Riche, décembre 2017
L'installation ITER est actuellement en cours de construction en France, dans le département des Bouches-du-Rhône.

Sur un terrain de 180 hectares situé à Saint-Paul-lez-Durance—commune où est implanté depuis 1960 l'un des principaux centres de recherche du Commissariat à l'Énergie Atomique et aux Énergies Alternatives (CEA)—39 bâtiments (scientifiques et auxiliaires) accueilleront le tokamak ITER et ses systèmes industriels.

La machine sera nichée au cœur du Complexe tokamak, un édifice de béton armé comprenant sept niveaux, dont deux souterrains, qui dominera l'installation d'une hauteur de 60 mètres.

Les principaux éléments de la machine seront apprêtés et préassemblés dans le Bâtiment d'assemblage voisin. D'autres structures abriteront l'usine à froid (qui produit l'hélium liquide des systèmes magnétiques de la machine) ; les alimentations électriques ; les tours de réfrigération ; des installations de gestion de déchets ainsi que la salle du contrôle.

Europe, en tant que Membre du programme à hauteur de 45%, finance et supervise la construction de l'ensemble des bâtiments scientifiques et des zones techniques.

Il ne faudra pas moins de 2 300 ouvriers pour construire cette imposante installation scientifique. Une fois les bâtiments achevés, l'agence européenne pour ITER, responsable de leur construction, les transférera à ITER Organization qui réalisera l'assemblage de la machine et l'intégration des équipements industriels.

Plus d'un million d'éléments différents (10 millions de pièces) seront fabriqués dans les usines des membres d'ITER, sur trois continents, avant d'être acheminés vers le chantier de Saint-Paul-lez-Durance. L'intégration et le montage de ces éléments constituent un défi logistique et technique majeur. Au plus fort des activités d'assemblage, les opérations ne mobiliseront pas moins de 2 000 personnes.

La séquence précise des différentes étapes a été définie par les agences domestiques ITER dans le monde. Elle a débuté en 2015 avec l'arrivée des premiers éléments de la machine sur le site. Fin 2018, nous attendons les premiers très gros éléments : un secteur de la chambre à vide (440 tonnes) et la première des 18 bobines de champ toroïdal (310 tonnes).

Une étape importante a été franchie par le programme ITER au mois de novembre 2017: la finalisation de 50% du périmètre total des réalisations indispensables à la production du premier plasma. (Plus d'information ici.)

Progrès du chantier : dates-clés

2006              Signature de l'Accord ITER
2007-2009     Préparation de la plateforme (déboisement, nivellement)
2010-2014     Fondations du Complexe tokamak
2014-2021     Construction du Bâtiment tokamak (accès dès 2019 pour les premières opérations d'assemblage)
2010-2021     Construction de l'installation ITER et des bâtiments auxiliaires nécessaires au Premier Plasma
2018-2025     Assemblage phase 1
Dec 2025       Premier Plasma

Embarquez sur une visite virtuelle ici.