Subscribe options

Select your newsletters:


Please enter your email address:

@

News & Media

Latest ITER Newsline

  • The magnet lab next door

    Two and a half years ago ITER and the French Alternative Energies and Atomic Energy Commission (CEA) entered a collaborationto prepare for the challenging task [...]

    Read more

  • Activity on every floor

    At every floor of the Tokamak Complex—from the lowest underground level (B2) all the way to the second regular level of the bioshield (L2)—there is intense acti [...]

    Read more

  • Bringing the Research Plan up to date

    The ITER Research Plan is an ITER baseline document which outlines the main lines of science and technology research derived from the project's mission goals. [...]

    Read more

  • Further validation for ring magnet fabrication

    Once a component mockup has been produced—and before fabrication can begin on the actual component or system—a manufacturing readiness review is required to ens [...]

    Read more

  • First central solenoid module ready for heat treatment

    In a major milestone, the US contractor responsible for the fabrication of the ITER central solenoid has successfully joined seven individual coil sections, or [...]

    Read more

Of Interest

See archived articles

Feu vert pour la création d'ITER!

-Robert Arnoux

C'est fait : trente mois de travail intense, nourris de rapports détaillés et d'analyses minutieuses, ont enfin porté leur fruit. Le 9 novembre 2012, le Premier ministre a signé le décret  « autorisant l'Organisation internationale ITER à créer une installation nucléaire de base dénommée 'ITER' sur la commune de Saint-Paul-lez-Durance. »

La conception de l'installation ITER et son programme expérimental ont été scrutés jusque dans leurs plus infimes détails par l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) et par différents groupes d'experts. (Click to view larger version...)
La conception de l'installation ITER et son programme expérimental ont été scrutés jusque dans leurs plus infimes détails par l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) et par différents groupes d'experts.
Tout au long de ces trente mois, la conception de l'installation ITER et son programme expérimental ont été scrutés jusque dans leurs plus infimes détails par l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) et par différents groupes d'experts. La population, quant à elle, a été invitée à formuler son avis — voire ses réserves — dans le cadre d'une Enquête publique organisée au cours de l'été 2011 dans les communes proches du site d'ITER.

Particulièrement longue, complexe et exigeante, cette procédure s'impose dès lors qu'un exploitant entreprend de créer une installation nucléaire, qu'il s'agisse d'un réacteur de recherche ou de production, d'une installation de stockage ou d'entreposage de déchets, voire d'un accélérateur de particules.

L'exploitant doit démontrer à l'Autorité de sûreté nucléaire qu'il peut garantir en toute circonstance la sûreté de l'installation — condition sine qua non à l'obtention de « l'Autorisation de création ».

L'Autorisation de création accordée à ITER Organization fera date pour deux raisons : ITER, qui « brûlera » du deutérium et du tritium, est la première installation de fusion au monde classée « installation nucléaire » ; en France, c'est également la première INB dont le dossier de sûreté est examiné dans le cadre des exigences renforcées de la loi de 2006 sur la Transparence et la sécurité nucléaire (TSN).

« Nous n'avons jamais douté de la validité de notre projet, déclarait samedi le professeur Osamu Motojima, directeur général d'ITER Organization. La sûreté d'ITER est désormais confirmée par l'ensemble des experts qui ont analysé notre dossier. Nous vivons aujourd'hui un grand moment de notre histoire. »

Le feu passé au vert, la construction d'ITER va maintenant se poursuivre. Les objectifs du programme demeurent inchangés : réalisation d'un « Premier Plasma » avant la fin de l'année 2020 et début des opérations nucléaires (deutérium-tritium) à l'horizon 2027.



return to the latest published articles