Subscribe options

Select your newsletters:

Please enter your email address:

@

News & Media

Latest ITER Newsline

  • FEC2020 | Seeking sponsors for 28th IAEA Fusion Energy Conference

    For only the third time since 1961, the International Atomic Energy Agency's Fusion Energy Conference will be taking place in France—hosted jointly by the Frenc [...]

    Read more

  • Nuclear safety | Under constant scrutiny

    Because one of the elements involved in the fusion reaction is the radioactive isotope tritium, and because the hydrogen fusion reaction itself generates a high [...]

    Read more

  • Power conversion | Alien structures and strange contraptions

    There are places in ITER that seem to belong to another world, places full of alien structures and strange contraptions. The feeling—a mixture of awe and puzzle [...]

    Read more

  • Tokamak Complex | A changing landscape

    For the past three years, the view from the top of the highest worksite crane has not changed much. Inside of the Tokamak Complex, 80 metres below, concrete gal [...]

    Read more

  • Ion cyclotron heating | How to pump 20 MW of power into 1 gram of plasma

    To power the ion cyclotron system, the ITER Organization and its partners are designing not only new antennas, which will be housed in the tokamak vessel, but a [...]

    Read more

Of Interest

See archived entries

Feu vert pour la création d'ITER!

Robert Arnoux

C'est fait : trente mois de travail intense, nourris de rapports détaillés et d'analyses minutieuses, ont enfin porté leur fruit. Le 9 novembre 2012, le Premier ministre a signé le décret  « autorisant l'Organisation internationale ITER à créer une installation nucléaire de base dénommée 'ITER' sur la commune de Saint-Paul-lez-Durance. »

La conception de l'installation ITER et son programme expérimental ont été scrutés jusque dans leurs plus infimes détails par l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) et par différents groupes d'experts. (Click to view larger version...)
La conception de l'installation ITER et son programme expérimental ont été scrutés jusque dans leurs plus infimes détails par l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) et par différents groupes d'experts.
Tout au long de ces trente mois, la conception de l'installation ITER et son programme expérimental ont été scrutés jusque dans leurs plus infimes détails par l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) et par différents groupes d'experts. La population, quant à elle, a été invitée à formuler son avis — voire ses réserves — dans le cadre d'une Enquête publique organisée au cours de l'été 2011 dans les communes proches du site d'ITER.

Particulièrement longue, complexe et exigeante, cette procédure s'impose dès lors qu'un exploitant entreprend de créer une installation nucléaire, qu'il s'agisse d'un réacteur de recherche ou de production, d'une installation de stockage ou d'entreposage de déchets, voire d'un accélérateur de particules.

L'exploitant doit démontrer à l'Autorité de sûreté nucléaire qu'il peut garantir en toute circonstance la sûreté de l'installation — condition sine qua non à l'obtention de « l'Autorisation de création ».

L'Autorisation de création accordée à ITER Organization fera date pour deux raisons : ITER, qui « brûlera » du deutérium et du tritium, est la première installation de fusion au monde classée « installation nucléaire » ; en France, c'est également la première INB dont le dossier de sûreté est examiné dans le cadre des exigences renforcées de la loi de 2006 sur la Transparence et la sécurité nucléaire (TSN).

« Nous n'avons jamais douté de la validité de notre projet, déclarait samedi le professeur Osamu Motojima, directeur général d'ITER Organization. La sûreté d'ITER est désormais confirmée par l'ensemble des experts qui ont analysé notre dossier. Nous vivons aujourd'hui un grand moment de notre histoire. »

Le feu passé au vert, la construction d'ITER va maintenant se poursuivre. Les objectifs du programme demeurent inchangés : réalisation d'un « Premier Plasma » avant la fin de l'année 2020 et début des opérations nucléaires (deutérium-tritium) à l'horizon 2027.



return to the latest published articles