Enable Recite

Lettres d'information

Choisissez ce que vous souhaitez recevoir :

Merci de renseigner votre adresse de messagerie électronique :

@

Votre adresse email ne sera utilisée que dans le cadre de campagnes d'information ITER Organization auxquelles vous êtes abonné. ITER Organization ne communiquera jamais votre adresse email et autres informations personnelles à quiconque ou dans le cadre d'informations commerciales.

Si vous changez d'avis, il vous est possible de vous désinscrire en cliquant sur le lien 'unsubscribe' visible dans vos emails provenant d'ITER Organization.

Pour plus d'information, veuillez consulter notre Politique de confidentialité.

Actu & Médias

Egalement dans ce numero

  • Tout s'accélère

    Trente-cinq ans ont passé depuis que, le 20 novembre 1985, Ronald Reagan et Mikhaïl Gorbatchev ont proposé au monde de s'organiser pour maîtriser la fusion de [...]

    Read more

  • Covid-19 : vers une « nouvelle normalité »

    Comme toute communauté humaine, entreprise ou institution, ITER a dû s'organiser pour faire face à la pandémie de Covid-19. Dès le mois de mars, un « plan de c [...]

    Read more

Mag Archives

Itinéraire ITER | Une artère vitale

La construction d'ITER est fondée sur le principe des « fournitures en nature ». Chacun des sept membres du programme fabrique un certain nombre de pièces et de systèmes qu'il livre à ITER Organization, le plus souvent par voie maritime. Lorsqu'il s'est agi, au milieu des années 2000, de choisir le site qui accueillerait l'installation, l'accès à des installations portuaires capables de manutentionner ces colis exceptionnels constituait donc une exigence majeure.

La plateforme de transport (2 000 ch) est l'élément le plus spectaculaire des convois qui empruntent l'Itinéraire. Chaque convoi compte une vingtaine de véhicules et mobilise plus d'une centaine de personnes, dont un Groupement de gendarmerie dédié. (Click to view larger version...)
La plateforme de transport (2 000 ch) est l'élément le plus spectaculaire des convois qui empruntent l'Itinéraire. Chaque convoi compte une vingtaine de véhicules et mobilise plus d'une centaine de personnes, dont un Groupement de gendarmerie dédié.
Le site de Saint-Paul-lez-Durance/Cadarache, que proposait l'Europe, disposait d'atouts nombreux, mais souffrait d'un handicap — son éloignement de la mer. Déterminée à accueillir ITER sur son territoire, la France a alors décidé de compenser ce désavantage en proposant d'aménager, depuis Berre l'Étang, un itinéraire long d'une centaine de kilomètres, adapté au transport des charges lourdes.

L'obstacle de l'éloignement étant levé, les membres d'ITER décidaient à l'unanimité, le 28 juin 2005, de construire ITER sur le territoire de la commune de Saint-Paul-lez-Durance, en lisière du site CEA de Cadarache.

Financés par l'État (38 millions) et le département des Bouches-du-Rhône (72 millions), les travaux ont été initiés en 2009 et finalisés trois ans plus tard. Entre le village de Berre, où accostent les barges après avoir traversé l'Étang, et le site d'ITER, 35 kilomètres de route ont été élargis ou rectifiés, 26 ponts renforcés ou reconstruits, 19 giratoires aménagés et des dizaines de kilomètres de réseaux déplacés ou enterrés.

Aux mois de septembre 2013 et avril 2014, deux convois-test de 800 tonnes démontraient la fiabilité de l'Itinéraire et la robustesse de sa logistique — aux centaines de « charges hautement exceptionnelles » attendues sur le chantier, la voie était désormais ouverte.

Depuis que la première de ces charges a été livrée le 14 janvier 2014, une soixantaine de convois « hautement exceptionnels » ont transité par l'Itinéraire. Pour limiter leur impact sur les populations riveraines, les convois ne circulent que la nuit, hors week-ends et vacances scolaires.

Le passage d'un convoi au travers des 16 communes qui jalonnent l'Itinéraire offre un spectacle saisissant : la plateforme de transport et ses 342 roues, propulsée par deux « power packs » de 1 000 chevaux chacun ; la vingtaine de véhicules qui l'accompagnent ; la centaine de personnes mobilisée dont le groupement de gendarmerie qui assure la sécurité et gère le trafic routier en amont comme en aval...

Pour ITER, l'Itinéraire est l'artère vitale, la « voie sacrée » qui relie le chantier à ses fournisseurs. C'est grâce à lui que le programme de recherche le plus ambitieux au monde a pu voir le jour et s'enraciner en Provence.