Enable Recite

Lettres d'information

Choisissez ce que vous souhaitez recevoir :

Merci de renseigner votre adresse de messagerie électronique :

@

Votre adresse email ne sera utilisée que dans le cadre de campagnes d'information ITER Organization auxquelles vous êtes abonné. ITER Organization ne communiquera jamais votre adresse email et autres informations personnelles à quiconque ou dans le cadre d'informations commerciales.

Si vous changez d'avis, il vous est possible de vous désinscrire en cliquant sur le lien 'unsubscribe' visible dans vos emails provenant d'ITER Organization.

Pour plus d'information, veuillez consulter notre Politique de confidentialité.

Actu & Médias

Egalement dans ce numero

  • Tout s'accélère

    Trente-cinq ans ont passé depuis que, le 20 novembre 1985, Ronald Reagan et Mikhaïl Gorbatchev ont proposé au monde de s'organiser pour maîtriser la fusion de [...]

    Read more

  • Itinéraire ITER | Une artère vitale

    La construction d'ITER est fondée sur le principe des « fournitures en nature ». Chacun des sept membres du programme fabrique un certain nombre de pièces et d [...]

    Read more

Mag Archives

Covid-19 : vers une « nouvelle normalité »

Comme toute communauté humaine, entreprise ou institution, ITER a dû s'organiser pour faire face à la pandémie de Covid-19. Dès le mois de mars, un « plan de continuité » a été mis en place qui a permis de maintenir les activités critiques du programme tout en appliquant de manière particulièrement stricte les mesures édictées par les autorités sanitaires.

Imposée par la pandémie, la « nouvelle normalité » devrait se muer en mode de fonctionnement pérenne. (Click to view larger version...)
Imposée par la pandémie, la « nouvelle normalité » devrait se muer en mode de fonctionnement pérenne.
ITER a développé depuis plusieurs années une culture et des pratiques visant à anticiper, prévenir et le cas échéant gérer le risque, qu'il soit de nature industrielle, technologique ou sanitaire.

Lorsque la pandémie est survenue, les esprits, comme les moyens, étaient prêts à faire face.

L'organisation mise en place au mois de mars 2020 — focalisation sur les activités critiques du chantier, recours massif au télétravail dans les bureaux— s'est révélée efficace pour protéger le personnel des effets de la pandémie.

Dans les mois qui ont suivi, tandis que le chantier retrouvait progressivement une activité quasi-normale et que s'installait la pratique des réunions « virtuelles » et du télétravail trois jours par semaine, une tendance, bientôt confirmée par un sondage, se dessinait: loin de chuter, la performance générale augmentait et 96% du personnel plébiscitait la nouvelle organisation.

Conçue comme une réponse à la situation sanitaire, cette « nouvelle normalité », formellement mise en place le 1er octobre, devrait se muer en mode de fonctionnement pérenne. Ses avantages se sont imposés à tous : moins de temps perdu en déplacements, meilleure qualité de vie et productivité accrue.