Lettres d'information

Choisissez ce que vous souhaitez recevoir :


Merci de renseigner votre adresse de messagerie électronique :

@

Actu & Médias

Egalement dans ce numero

  • 16,000 m³ in volume, 30 metres in height and as many in width—the ITER cryostat is not only one of the world's largest vacuum chambers, it's also by far the most complex.

    Maintenir au frais

    Pour garder son café au chaud, rien de tel qu'un thermos. Le dispositif, inventé à la fin du XIXe siècle est à la fois simple et efficace: un thermos est une b [...]

    Read more

  • On the north side of the work site, two of the five levels of pillar are already in place. Work has just begun on the third level (one third-level pillar is visible in the photo).

    Les colonnes qui montent, qui montent...

    Quand les pièces du tokamak ITER arriveront sur le site, elles transiteront par un immense bâtiment où elles seront nettoyées, vérifiées et, le cas échéant, pr [...]

    Read more

  • The spaceship that carries passengers on a quest for inhabitable planets in the 2014 blockbuster "Interstellar" is fuelled by compact tokamaks that also provide the vessel's electricity.

    Fusion, fiction...

    En 1985, l'année même où Ronald Reagan et Mikhaïl Gorbatchev jetaient les bases politiques de ce qui serait bientôt le programme ITER, l'énergie de fusion fais [...]

    Read more

  • At the Industeel-Le Creusot plant in central France (a business unit of the global giant Arcelor-Mittal), some 450 different grades are available. At the top of the line are the steels that will be used in ITER components.

    Dans les forges d'ITER

    Les hommes de ce qui ne s'appelait pas encore "l'âge de fer" ont découvert par hasard qu'en mêlant un peu de charbon de bois au minerai de fer en fus [...]

    Read more

Mag Archives

La plus « légère » des charges lourdes

Fourni par les Etats-Unis, fabriqué en Corée, ce transformateur électrique de 87 tonnes a été livré sur le site d'ITER le 17 janvier à l'aube. (Click to view larger version...)
Fourni par les Etats-Unis, fabriqué en Corée, ce transformateur électrique de 87 tonnes a été livré sur le site d'ITER le 17 janvier à l'aube.
Le voyage avait commencé à la mi-novembre au sortir du port d'Ulsan, en Corée, à plus de 9 000 kilomètres du site d'ITER. Deux mois plus tard, le 17 janvier, le "colis" arrivait enfin.

Les deux dernières étapes avaient été les plus délicates: arrivé par porte-conteneur au port de Fos, le colis avait été entreposé le temps des vacances de fin d'année, puis chargé sur une remorque, elle-même embarquée sur une péniche ; il avait alors traversé l'Etang de Berre avant de s'engager sur l'Itinéraire ITER — un parcours terrestre d'une centaine de kilomètres effectué en une nuit.

Fourni par les Etats-Unis, fabriqué par Hyundai en Corée, transporté par DAHER, ce colis — un transformateur électrique — est la première des « charges exceptionnellement lourdes » qui seront livrées à ITER au cours des années qui viennent. C'est également l'une des moins imposantes : 87 tonnes, alors que les charges les plus lourdes sont de l'ordre de 600 tonnes.

La dernière partie du voyage, depuis Fos-sur-Mer jusqu'au site d'ITER, a été organisée par DAHER, l'agence Iter France et les autorités françaises, et financée par l'agence européenne pour ITER.

Pour finaliser l'assemblage du tokamak ITER, plus de 250 « charges exceptionnellement lourdes » devront être acheminées sur le site.