Lettres d'information

Choisissez ce que vous souhaitez recevoir :


Merci de renseigner votre adresse de messagerie électronique :

@

Actu & Médias

Egalement dans ce numero

  • In the vast hall of the VTT Technical Research Centre of Finland, a 10-ton divertor cassette mockup has just been successfully inserted into a replica of the ITER vacuum vessel ... just as delicately as a model ship gets inserted inside a bottle.

    Comme un bateau dans une bouteille

    À Tampere, une petite ville de Finlande à plus de deux heures de route au nord d'Helsinki, une opération capitale pour ITER est en train de se dérouler. Venus [...]

    Read more

  • For Bernard Bigot, who took up his functions on 5 March 2015, all project actors must work together as a single entity.

    B. Bigot: " Une seule entité, un but commun "

    Après l'ambassadeur Kaname Ikeda (2006-2010) et le physicien Osamu Motojima (2010-2015), tous deux japonais, un troisième directeur général, français cette foi [...]

    Read more

  • Noriaki Nakayama, the Japanese Minister of Science and Technology, and Janez Potočnik, the European Commissioner for Science. Nearly two years of negotiations were necessary to decide which of the sites proposed by Europe or Japan would host the ITER Project.

    28 juin 2005: l'heure du choix

    Le 28 juin 2005, il y a tout juste dix ans, ITER trouva enfin un toit. A Moscou, où les ministres et vice-ministres des partenaires du programme s'étaient réun [...]

    Read more

  • The visible Universe is nearly entirely made up of plasma. Because very hot plasmas create the conditions where atoms can fuse, for more than 50 years physicists have worked to understand this "fourth state of matter" in order to control — and exploit — its potential.

    Plasmas : la matière dans un drôle d'état

    Le moins connu des quatre états de la matière est aussi, paradoxalement, le plus répandu: 99,99% de l'univers visible — les étoiles, le milieu intergalactique. [...]

    Read more

Mag Archives

800 visiteurs dans le "saint des saints"

Sur la dalle de béton que domine l'immense structure du Hall d'Assemblage, tout semble démesuré : l'épaisseur des murs, la densité des aciers de ferraillage, la hauteur des grues... (Click to view larger version...)
Sur la dalle de béton que domine l'immense structure du Hall d'Assemblage, tout semble démesuré : l'épaisseur des murs, la densité des aciers de ferraillage, la hauteur des grues...
Chaque année, plus de 17 000 personnes sont accueillies sur le site d'ITER. Mais parmi elles, bien peu ont l'occasion d'accéder au Saint des saints — la dalle de béton sur laquelle le Complexe Tokamak est en cours de construction.


Le 30 mai dernier, dans le cadre de la 6ème Journée Portes Ouvertes organisée par ITER Organization, plus de 800 visiteurs ont eu ce privilège.

L'expérience n'est pas banale : c'est au cœur de cette forêt de béton et d'acier que l'on prend la vraie mesure de ce qu'est ITER, l'un des programmes scientifiques les plus ambitieux au monde.

Sur la dalle de béton que domine l'immense structure du Hall d'Assemblage, tout semble démesuré : l'épaisseur des murs, la densité des aciers de ferraillage, la hauteur des grues...

Cette démesure en évoque d'autres. On pense aux préparatifs d'une expédition vers une planète mystérieuse et lointaine, mais les ingénieurs et les scientifiques présents expliquent que le défi est encore plus grand — il s'agit d'allumer ici un petit Soleil, de s'en approprier la formidable énergie, de faire le pas décisif qui peut changer à jamais le cours de l'histoire.

Devant la maquette du tokamak ITER avant d'accéder, exceptionnellement au saint des saints de l'installation: la dalle de béton sur laquelle le Complexe Tokamak est en cours de construction. (Click to view larger version...)
Devant la maquette du tokamak ITER avant d'accéder, exceptionnellement au saint des saints de l'installation: la dalle de béton sur laquelle le Complexe Tokamak est en cours de construction.
Dans le public, les questions fusent : Comment fait-on ? N'est-ce pas dangereux ? Dans quoi allez-vous enfermer votre petit Soleil ? Êtes-vous certain que ça va marcher ?

Pour répondre, l'équipe communication d'ITER Organization, des personnels des départements techniques et scientifiques, des spécialistes de l'Agence européenne pour ITER, responsable de la construction des bâtiments, et de l'Agence Iter France, interface avec le « pays hôte », se sont mobilisés.

Au fil des questions et des réponses, des dialogues qui se nouent, la perception d'ITER s'affine. On en avait « entendu parler », on avait lu des articles dans les journaux, vu des reportages à la télé... Là, enfin, on réalisait ce qui était un jeu — l'accès à une source d'énergie inépuisable, propre, sûre et universellement disponible. Et l'on en concevait une certaine fierté.