Lettres d'information

Choisissez ce que vous souhaitez recevoir :


Merci de renseigner votre adresse de messagerie électronique :

@

Actu & Médias

Egalement dans ce numero

  • Six experimental Test Blanket Modules containing lithium will be mounted inside the ITER vacuum vessel to test tritium breeding concepts.

    Tritium : Comment changer le plomb en or?

    Pour produire de l'énergie à partir de la fusion d'atomes légers, la nature offre une dizaine de combinaisons possibles. En l'état actuel de la technologie, un [...]

    Read more

  • November 1985: the two most powerful men in the world give the necessary political impetus to creating "the widest practicable" international cooperation in the domain of fusion.

    Une naissance au Sommet

    Par une froide journée de novembre à Genève, il y a un peu plus de trente ans, deux hommes se rencontraient pour la première fois. Ronald Reagan et Mikhaïl Gor [...]

    Read more

  • Unloaded, unwrapped, and carefully stored in the Cryostat Workshop, where welding and assembly activities will soon begin, the segments already give us an idea of the size of the ITER machine.

    Cryostat, Une, Première !

    Depuis un an, les livraisons de pièces lourdes se succèdent sur le site d'ITER. Certaines, comme les quatre transformateurs réceptionnés aux mois de janvier et [...]

    Read more

  • Reels, de-spoolers, a winding table, impregnation moulds ... little by little the 12,000 m² Poloidal Field Coils Winding Facility is being equipped with specialized tooling.

    Dans la fabrique des anneaux

    Les bobines de champ poloïdal (PF Coils), ces anneaux magnétiques qui ceinturent la chambre à vide du tokamak, comptent parmi les pièces les plus imposantes de [...]

    Read more

Mag Archives

A Monaco, capitale mondiale de la fusion...

Tous les trois ans depuis 2010, le monde de la fusion (chercheurs, industriels, représentants des organisations internationales, etc.) se rassemble dans la principauté de Monaco.

Convaincu de l'importance du programme ITER ''pour la sécurité énergétique des générations futures et pour le maintien des grands équilibres de notre planète,'' le Prince Albert II s'est longuement attardé devant les différents stands de la conférence MIIFED. On le voit ici aux côtés de Pierre-Marie Delplanque, directeur délégué de l'Agence Iter France et de Bernard Bigot, directeur général d'ITER Organization. (Click to view larger version...)
Convaincu de l'importance du programme ITER ''pour la sécurité énergétique des générations futures et pour le maintien des grands équilibres de notre planète,'' le Prince Albert II s'est longuement attardé devant les différents stands de la conférence MIIFED. On le voit ici aux côtés de Pierre-Marie Delplanque, directeur délégué de l'Agence Iter France et de Bernard Bigot, directeur général d'ITER Organization.
Les Monaco ITER International Fusion Energy Days (MIIFED), placés sous le haut patronage du prince Albert II, offrent une occasion unique de présenter l'état d'avancement du programme, tant à Saint-Paul-lez-Durance (13) où se construit l'installation que dans les usines des pays membres où les pièces de la machine sont en cours de fabrication.

La manifestation s'inscrit dans le cadre de l'accord de coopération signé en 2008 entre la Principauté et ITER Organization. Outre l'organisation biennale des MIIFED, l'accord permet de financer l'attribution de bourses postdoctorales à des étudiants de troisième cycle issus des pays membres d'ITER.

A ce jour, une quinzaine de « post-docs » en ont bénéficié. Au terme de deux années passées à ITER, quasiment tous été recrutés par de prestigieux laboratoires de fusion ou de grandes universités en Europe et en Asie.

L'édition 2016 des MIIFED, jumelée cette année avec l'ITER Business Forum (une manifestation annuelle destinée au monde industriel) s'est tenue du 8 au 11 février et a rassemblé près d'un demi-millier de participants venus de 26 pays.

Comme les deux éditions précédentes, elle a été inaugurée par le Prince, profondément convaincu que « le défi scientifique, technologique et industriel dans lequel [ITER est engagé] est important pour l'avenir de l'humanité. [...] Ce qui se passe sur le site d'ITER, à moins de 200 kilomètres de la Principauté, et sur trois continents dans les usines des pays membres du programme, est de nature à changer le cours de l'histoire. »